Quand le BRANDING rejoint la DÉMOCRATIE

L’essence de la démocratie s’est dissoute pour laisser place à un «parti produit».

Gens du pays, c’est à ton tour … de voter.
Et toi ? Comment choisis-tu ton parti?

On ne se le cachera pas, on ne peut s’empêcher de juger la tête d’affiche, la face en gros plan, placardée dans tous les recoins de notre secteur électoral. Mais, quand les affiches du député nous rappellent celles des agents immobiliers, c’est moins vendeur

Depuis la campagne électorale de Valérie Plante, mairesse de Montréal, qui fut gérée par l’agence marketing Upperkut, il semblerait qu’il y ait un vent de changement dans les tendances de branding des partis politiques. Des visuels au goût du jour et des slogans plus courts, mais ça ne s’arrête pas là. Soyez certains, qu’ici on tente de vous convaincre avec les techniques marketing les plus raffinées. L’essence de la démocratie s’est dissoute pour laisser place à un «parti produit». Laissez-vous maintenant convaincre par le branding d’un parti et non plus seulement par un discours éloquent et convaincant. L’image de marque –branding-, est une notion marketing qui englobe des actions cohérentes, consistantes et valorisantes qui sauront vous faire adhérer à la culture du parti politique.


Source : L’actualité

 

Comment ça fonctionne?

Pour démêler tout ça, l’équipe d’AGILE marketing vous facilite la tâche en décodant pour vous les slogans et couleurs de la campagne électorale 2018.

Dans l’ère moderne d’aujourd’hui, les plateformes numériques sont des outils de communication essentiels. Une campagne marketing ou encore électorale, comme dans ce cas-ci, devrait automatiquement considérer l’utilisation des outils numériques dans la diffusion de ses messages. C’est pourquoi, cette année, les slogans électoraux sont court et concis. Leur signification est forte et doit être versatile parce qu’ici, on parle de «mot-clic». Les «mots-slogan» permettent d’être intégrés dans plusieurs déclinaisons qui seront utilisées en phrases publicitaires. Mais il faut s’en méfier car, hors de son contexte, un seul mot laisse libre cours à l’interprétation de chaque électeur.  

Slogan

Toujours devant mais jamais d’avance, le parti libéral a choisi un slogan long qui utilise plein de mots pour ne rien dire. C’est avec : «Pour faciliter la vie des Québécois» que le Parti libéral relance les électeurs. Un slogan qui promet que les choses seront simple et les conditions de vies facilitées, pour faire changement des quatre dernières années. C’est un slogan qui ne porte aucun leadership ni message persuasif et qui est difficilement transposable dans une campagne en ligne. C’est toutefois une formule classique qui laisse très peu de liberté quant à l’interprétation de sa signification et qui peut s’adapter facilement pour différentes déclinaisons de slogans.  

 

Couleurs

Les libéraux ont adopté le rouge, une couleur qui symbolise la force, la puissance, le pouvoir. Une couleur qui est bien difficile, pour les québécois, à dissocier du drapeau canadien. Puis, lorsqu’on ajoute le «bleu du Québec», on obtient un beau mélange, un équilibre qui tente de nous rappeler que la province francophone fait lui aussi partie du Canada, malgré les écarts culturels. Pour la campagne 2018, l’arrière-plan des pancartes électorales de PLQ arbore un bleu si pâle qu’il s’efface. Une couleur très froide qui, mêlée au rouge du pouvoir, donne l’impression que le parti est puissant et inaccessible.

 

Slogan

«Maintenant.» C’est maintenant ou jamais! Le slogan incite les électeurs à agir et à aller voter. C’est maintenant qu’il faut voter pour la CAQ pas dans 4 ans. Amère de sa défaite aux dernières élections, la coalition tient à rappeler aux électeurs que, cette fois-ci, il ne faudra pas les oublier le jour du vote. Un excellent slogan porteur d’ambition et de leadership, incitant à l’action.

Couleur

Le bleu cyan, une des trois couleurs primaires, rappelle le ciel ou la mer qui ouvre les horizons. C’est une couleur étroitement liée au rêve. C’est aussi une déclinaison du bleu plus foncé, celui du Québec, mais avec une touche d’actualité. On se rappelle qu’en 2015 la CAQ avait laissé tombé son logo multicolore, le bleu cyan avait été choisi pour représenter le un virage nationaliste que prenait le parti. Le bleu est d’ailleurs une couleur souvent utilisée pour inspirer confiance auprès d’une audience et c’est pourquoi la coalition jongle entre deux teintes dans son branding : le cyan et le bleu traditionnel québécois.

 

Slogan

«Sérieusement.» Un slogan qui va droit au but, qui annonce que les promesses sont sérieuses. Seront-elles tenues? Les élections c’est un sujet sérieux et le Parti Québécois nous affirme qu’il est fiable. C’est tout de même un slogan qui donne un peu l’impression que c’est un cri du coeur teinté de désespoir : «Sérieusement, là, votez pour nous… s’il vous plaît?»  

Couleur

Le bleu, encore, évidemment. La traditionnelle couleur souverainiste. Toutefois, le parti a voulu attirer l’attention pendant sa tournée… Sur son autobus, on peut lire : «Vous n’avez encore rien vu, sérieusement.» En effet, le PQ nous en fait voir de toutes les couleurs avec l’habillage de son autocar, qui présente un design graphique très actuel, très in et très coloré. Tenterait-il de séduire l’électorat jeune avec son dynamisme visuel ?

 

Slogan

Ayant gagné en popularité dans les dernières années, Québec Solidaire rend justice à son court slogan teinté d’un double sens : «Populaire pour peuple.» Référant à la soupe populaire accessible à tous, celle surtout servie aux plus démunis. Rien de bien original ou encore novateur.

Populaire pour popularité : ils ont certainement gagné du terrain dans les sondages depuis les quatre dernières années, et du pouce carré dans leurs pancartes électorales. Bien que le parti connaisse le code de la route : «Au Québec, on dépasse par la gauche!», il ne semble toujours pas avoir saisi la technique pour gagner la -course- électorale.

Couleur

La couleur orange du parti Québec Solidaire est une couleur chaude qui vient rassurer, rassembler. On associe souvent cette couleur à la communication : porteuse d’optimisme et d’ouverture d’esprit, Québec solidaire s’identifie bien au orange. Cependant, si on assemble couleur et slogan, on obtient une image de marque qui se voit accessible et dynamique, mais pas nécessairement sérieuse, en contrôle et aussi professionnelle que celle des autres partis.

 

Te laisseras-tu hypnotiser par le tourbillon de couleurs de l’autobus du PQ ou alors iras-tu réclamer ta soupe populaire? Peu importe ton opinion politique, l’important c’est que tu mettes ton X à la bonne place : dans le rond, pas à l’extérieur…

Le 1er octobre, sois AGILE et vote !